Manuel Valls ou le raisonnement simpliste…

Manuel Valls a réussi à nous sortir une belle tirade bien idiote hier, durant l’hommage devant l’Hyper Casher. Selon notre cher Manu, « expliquer, c’est déjà un peu excuser ». Il nous en aura sorti, des inepties, mais à ce point…

Sa tirade complète :

«Pour ces ennemis qui s’en prennent à leurs compatriotes, qui déchirent ce contrat qui nous unit, il ne peut y avoir aucune explication qui vaille. Car expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser».

«Rien ne peut expliquer que l’on tue à des terrasses de cafés! Rien ne peut expliquer que l’on tue dans une salle de concert ! Rien ne peut expliquer que l’on tue des journalistes et des policiers ! Et rien ne peut expliquer que l’on tue des juifs ! Rien ne pourra jamais expliquer!», a lancé M. Valls, sous les applaudissements.

Je ne sais pas ce qui me consterne le plus entre le simplisme du raisonnement ou les applaudissements… Mais passons. Pour ceux qui veulent, c’est issu de cet article.

Donc, non, monsieur Valls, expliquer n’est pas excuser, et rien n’est inexplicable. Expliquer, c’est trouver les raisons qui mènent à une action, dévoiler le cheminement d’une personne, ses épreuves, et comment elle est arrivée où elle en est. C’est par l’explication qu’arrive la compréhension et, par là même, le moyen de peut-être éviter que d’autres suivent le même chemin. Ce n’est en aucun cas une excuse !
Il est évidemment hors de question de traiter un acte de terrorisme comme une bêtise de gosse. Il est question d’éviter de tomber dans l’excès et de totalement déshumaniser les responsables. Car, en effet, qu’on le veuille ou non, ce sont des êtres humains qui ont commis ces meurtres. Des êtres humains avec un cœur et un cerveau, capables de raisonnement. La question est donc : quel est ce raisonnement ?

Il existe des actes inexcusables, et le meurtre froid, surtout de masse au nom d’une idéologie fasciste, en est. Mais on ne naît pas monstre, froid, ou meurtrier, on le devient. Reste à savoir comment, et les facteurs sont nombreux.

Tu veux lutter contre le terrorisme, Manu ? Il ne suffit pas de lâcher des bombes sur les combattants pour ça. Il faut aussi neutraliser le problème à la source en évitant d’autres recrutements. Et pour cela, il faut comprendre les raisons et le cheminement, il faut expliquer. Non, ça n’a rien d’une grossièreté ni d’une excuse. En travaillant sur les causes, on évite les conséquences.
Alors, toujours pas tenté d’aller s’occuper un peu de tous ceux qu’on laisse sur le carreau depuis bien trop d’années ? Parce que le raisonnement simpliste en mode « Nous sommes les gentils et eux, c’est juste des gros vilains par nature à éradiquer ! », ça ne va pas aller bien loin… Mais bon, ce que j’en dis, hein…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s