Bruno Le Maire et le RSA, une histoire de haine…

Et je pèse mes mots. Si on savait déjà que nos chers Républicains autoproclamés n’aimaient pas particulièrement les pauvres (comme le reste de la droite en général, quoi), Bruno Le Maire va encore un peu plus loin que les autres. En effet, le député de l’Eure se dit que ce serait sympathique d’aller faire contrôler les comptes bancaires des bénéficiaires (et demandeurs) du RSA par les départements, qui contrôlerait tout des versements des prestations sociales. Oui, comme ça. Que voulez-vous, il faut bien s’assurer que l’argent va là où il est vraiment nécessaire, hein…

Le tout en proposant de supprimer l’ISF au passage. Ah bah oui, attendez, on peut pas à la fois taper sur les pauvres et les riches, il faut bien faire un cadeau à l’un des deux. Bien évidemment, la destination du cadeau n’est PAS DU TOUT surprenante. Notons que le sieur Bruno s’est un peu calmé par rapport à son officialisation de candidature à la primaire des Républicains (vous sentez la belle odeur du bordel de magouilles qui arrive ?), où il annonçait carrément vouloir le supprimer. En même temps, je le comprends, quand on a déjà Sarkozy et Copé candidats, le taux d’annonces fracassantes (et stupides 9.9 fois sur 10) exige qu’on se mette au niveau, après tout.

Mais, mon cher Bruno, ne serait-ce pas un tout petit peu l’hôpital qui se fout de la charité ? Je veux dire, quand on appartient à un parti connu pour abriter la population politique la plus fraudeuse de France (sérieusement, même au FN, il n’y a pas autant d’affaires en cours en même temps !), dont le président est régulièrement cité dans à peu près toutes les affaires plus ou moins troubles, et qu’on touche des milliers d’euros par mois à rien foutre à part pourrir la vie des gens (l’assistanat existe bien en France : il s’agit de la classe politique. Les chiffres et privilèges sont édifiants), je pense qu’on ferait mieux de faire profil bas et d’éviter de balancer des trucs de ce genre à tous les vents. Ou alors, y a du masochisme dans l’air.

Oh, au fait, sache que si ce truc passait, on se mettrait soit à payer en liquide, soit à avoir tous plusieurs comptes pour avoir la paix. Ah, mais attends… C’est pas déjà ce que vous faites avec vos comptes en Suisse et autres paradis fiscaux ? Vous êtes des modèles, finalement.

Bon, sur ce, si j’allais m’acheter un yacht avec mon RSA, moi, tiens ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s